Logo

Le Guide de Laconie ,
Grèce

Le Guide de Laconie ,
Grèce

GTS026 (Copy)

Depuis les temps anciens les frontières de la région sont réstées plus au moins  inchangées. Peuplée dès la période néolithique (aprox.6000-3000 av.JC.) la Laconie s`est trouvée au centre des turbulences de l`histoire, d`évênements qui ont beaucoup afféctés l`ensemble du Monde Antique.

Parmis les premièrs habitants de Laconie furent les Lélégues, tribue par la suite mêlée aux Ioniens et aux Achaïens. Bon nombre de vestiges datent de la période Mycéenne. Beaucoup de sites et de cimetières dans la région de Sparte, Amyclés, Molaï, Néapoli, Monemvassia, Geraki, les villages des monts Taygetos et Parnonas, ainsi que ceux de la presque-île de Mani témoignent de la densité élevée de la population pendant la période Mycéenne.

Suite à leur apparition vers 1100.av.JC, la tribu des Doriens s` établit dans la région et, de la ville de Sparte comme base, conquit l`ensemble de la Laconie.

Dans les temps paléochrétiens, la Laconie a beaucoup souffert des invasions barbares, principalement des Goths. La Laconie fut dévastée en 395 par Alarich, et devint à la période byzantine la province de Péloponnèsus Theme, avec Corinthe comme capitale. Les tribus Slaves installées sur les flancs des monts Parnonas et Taygetos en Laconie, vite assimilées, furent héllénisées entre les 10e et 13e siècle.

En 1458 la Laconie fut envahie par les Turcs qui ne parvinrent pas toutefois à conquérir l`ensemble de la région, car certains territoires réussirent à preserver leur indépendance, dont tout  particulièrement  Mani.

L`occupation de la Laconie s`acheva vers la moitié du 16e siècle. Mani quant à elle, conserva toujours certains privilèges et son indépendance.

Occupée par les Vénitiens de 1685 à 1715, puis sous domination Turque, la Laconie fut détruite par les nombreux confrontements avec les Turcs-Albanais. La Laconie prit aussi un rôle actif dans la révolution de 1821.


Copyright 2015